Voyage

Une coquerelle

Le jour ou j’ai rencontré une coquerelle

Je voulais la tuer mais elle courrait tellement pour sauver sa vie. J’ai réalisé que si la vie était aussi importante pour une coquerelle, nous les humains on devrait aussi prendre le temps d’apprécier notre vie. Donc, comme la vie, j’ai pogné la coquerelle dans le détour et je l’ai écrasé avec mes crocs.

Elle n’est pas morte. Des crocs, ça ne tue rien, ce n’est pas une arme.

Elle a craqué. Mais, elle a survécu et est partie rejoindre ses copines.

J’ai lavé mes crocs, Mom, promis.

Je sais. C’est dégeulasse.

Catégories :Voyage

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s