Hanoï

Prison Hoa Lo (Maison Centrale)

La prison était nommée «Maison centrale» par les Français qui y commettaient des crimes atroces envers les révolutionnaires vietnamiens.
  • Coût: 30 000 VND (1.69$ CAD) pour l’entrée et 50 000 VND (2.82$ CAD) pour l’audioguide (très recommandé)
  • Ouvert tous les jours de 8:00 à 17:00
  • Situé à 5 minutes de marche du lac Ho Hoan Kiem
  • Durée d’environ 1:30
  • http://hoalo.vn/EN/
La porte du cachot, où les prisonniers étaient enchaînés les pieds légèrement vers le haut pour empêcher la circulation du sang au cerveau.

Pourquoi y aller

  • Coup de coeur de Drew et Karl en voyage
  • Se confronter à des facettes sombres et méconnues de l’Histoire
  • Voir les lieux tels qu’ils étaient pour mieux comprendre
  • Témoignages d’anciens prisonniers grâce à l’audioguide
  • Explications très détaillées
  • Tout est disponible en français
Bouche d’égout par lequel quelques prisonniers ont pu s’échapper

Faits saillants

Nous sommes tous les deux d’accord sur le fait que c’est LA visite coup de coeur à Hanoï. Nous avons été surpris et choqués de voir que jusqu’en 1954, soit après la deuxième guerre mondiale et tous les crimes commis par les Nazis, la France continuait d’occuper le territoire du Vietnam en torturant et en détenant dans des conditions similaires aux camps de concentration des milliers de vietnamiens qui se battaient pour leur indépendance.

Les prisonniers étaient entassés dans une petite cellule avec le pied enchaîné.

Nourriture avariée, prisonniers nus par manque d’uniforme, enchaînés, torturés et exécutés… hommes, femmes et enfants y ont tous passés sans distinction. Les statues ont l’air tellement réelles, que nous avons sursauté à plusieurs reprises en les voyant. Le cachot nous a donné la chaire de poule. Les témoignages poignants nous ont arraché quelques larmes. Bref, nous ne nous attendions pas à une visite de cette envergure en nous levant ce matin. Et tout ça en français grâce à l’audioguide.

Le manque de nourriture et d’hygiène favorisait les maladies
Les enfants étaient aussi détenus dans des conditions misérables
Guillotine utilisée pour exécuter les prisonniers jusque dans les années 50.
Les Français exposaient la tête des prisonnières pour en faire des exemples. Cette photo n’a pas été prise au Moyen-Âge, mais bien en 1906.
Après une visite aussi macabre, nous sommes allés manger des churros pour nous remonter le moral
La porte principale

Catégories :Hanoï

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s