Voyage

L’inondation comme comble du malheur

20 h, on est sur le balcon à suer comme des porcs. Nos réserves d’électricité sont vidés depuis 17 h; pas d’air clim ni de ventilateurs. On sirotait un petit rhum jus d’orange, bien pénards, quand tout à coup l’orage du siècle est arrivé. On sentait une petite fraîcheur s’installer mais rien de bien méchant et au contraire, on se disait soulager qu’enfin, l’humidité allait tomber.
Après quelques bons éclairs et du tonnerre en quantité industrielle, nous décidons d’entrer dans l’appart pour se mettre à l’abrit. Karl aime pas trop les perturbations du ciel, surtout quand c’est à environ 100 pieds de lui. Sans joke, vraiment 100 pieds là.

Karl entre dans l’appartement le premier en panique…

  • Drou, j’ai les pieds dans l’eau.
  • DA fuk? (Je pense toute suite au gallon d’eau potable)
  • Je pense que ça vient de l’extérieur de l’appart, du passage…
  • Hu! HEIN!

(On se disait en même temps que l’orage avait cogné fort et qu’à l’avant de l’immeuble nous avions entendu une espèce de cascade d’eau qui descendait du toit. Mais comme c’est un nouvel environnement, rien qui allait nous mener vers cette hypothèse avant làà lààà!)

Finalement, c’était ça. L’eau entrait dans l’appartement sans s’inviter. Ce n’est sûrement pas son premier barbecul (bbq) à cet appart là! …Les planètes s’enlignent dans notre tête : pourquoi il y a des pattes en métal pour le meuble de TV, le divan, pis toute? … ben pour quand ça arrive ciboire du bon dieu!!!!

….Pis on a tellement une mauvaise habitude de déposer nos appareils électroniques, bouteilles d’eau pis toute pis toute, par terre… La switch était là.. tranquille à attendre qu’un bon samaritain l’a ramasse. YO tu es arrivé mercredi ma belle, hors de question que tu te fasses une petite trempette dans l’eau acidulé de la pluie haïtienne, OOH. CRISS. NON!

Après un sauvetage réussi, on se mets à l’ouvrage.

On allume les lampes de poche de nos téléphones et on se rend compte que l’eau rentre par la porte d’entrée de l’immeuble et la partie commune intérieure est complètement innondé. En vitesse, nous bloquons la porte de notre appart à l’aide d’une serviette. On passe la moppe, une bonne dizaine de fois. Le concierge vit dans l’immeuble et il travaille sans relâche depuis l’orage à nettoyer l’entrée… Quel job pareil…

Un petit orage d’une dizaine de minute… On ne veut pas s’imaginer de quoi aura l’air une tempête tropicale…

Sirop de vidange.. 😛

Catégories :Voyage

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s